Pâques est une fête religieuse chrétienne qui commémore la résurrection de Jésus. Il semble que le mot Pâques vienne de l’hébreu Pessa’h, le passage, devenu pascha en latin. Pessa’h célèbre Ia fuite d’Égypte du peuple juif et le passage de la Mer Rouge. La Pâque juive est fêtée le jour de la pleine lune de printemps, Ie 14 Nizan. Or, selon les Evangiles, c’est la veille de Sabbat, durant Ia préparation de Pessa’h qu’eut lieu Ia crucifixion de Jésus. Sa résurrection, trois jours plus tard, est célébrée par la fête Chrétienne, le dimanche suivant Ia pleine lune de printemps.

Féte juive et féte chrétienne portent le même nom, mais Pâques se dit au pluriel chez les Chrétiens depuis le XVle siècle, pour se distinguer de la féte juive et pour évoquer à la fois la passion, Ia crucifixion et la résurrection de Jésus.
Mais Pâques n’est pas seulement une fête religieuse, elle est également une fête païenne et représentait autrefois la célébration du printemps, de la renaissance et du retour de la lumiére, aprés Ies longs et tristes mois d’hiver.Dans l’antiquité déjà, plusieurs légendes illustrent cette joie du renouveau, souvent symbolisée par le retour sur terre ou le réveil d’une déesse ou d’un dieu.

La fête religieuse

Pour les Chrétiens, Pâques évoque avant tout le souvenir de Jésus-Christ, mort et ressuscité autour de l’an 30. Le dimanche de Pâques suit la semaine Sainte, durant Iaquelle Jésus prit son dernier repas avec les apôtres (Jeudi Saint) avant d’être cruciflé Ie lendemain (Vendredi Saint) puis ressuscité le troisième jour, dimanche de Pâques, jour de réjouissances.
La résurrection du Christ est également célébrée chez les Orthodoxes à l’occasion de la féte de Pâques. Plusieurs processions sont organisées durant la semaine sainte et le jeûne débute dès le lundi pour se terminer le dimanche avec Ia dégustation de l’agneau pascal.
Pâques, nommée Pessa’h en hébreu, est l’une des fêtes les plus importantes de la religion juive. Elle commémore en effet la fuite du peuple juif, libéré de l’esclavage d’Égypte, et Ia naissance des enfants Pâques, nommée Pessa’h ‘ ’en hébreu, est l’une des fêtes les plus importantes de la religion juive. Elle commémore en effet Ia fuite du peuple juif, Iibéré de l’esclavage d’Égypte. Durant la Pâque juive, en souvenir de cette fuite d’Égypte durant laquelle la pâte du pain n’a pas eu Ie temps de lever, il est interdit de manger des aliments contenant de la levure. La famille juive nettoie alors la maison de toute trace de levain et consomme des Mazots, galette de pain azyme.

Par Charles Dimalty

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici