Me Raux Athanase, l’un des membres de l’ex-Comité exécutif de la FIF.

Après l’entrevue Paulin Claude Danho-membres de l’ex-Comité exécutif qui s’est déroulée loin des yeux et oreilles indiscrets le mardi 5 janvier 2020, les langues se délient tout de même. Même si ce rendez-vous s’est voulu vraiment discret, il n’en demeure pas moins que l’on ait eu des échos le lendemain. Selon des indiscrétions, en effet, la délégation du Comité exécutif était composée de Déoulé Omer l’intérimaire de feu Sidy Diallo, Me Raux, Ginette Ross et Bilé Djéméléou. Et d’après notre source qui se veut catégorique, Danho a interpelé avec fermeté ses hôtes sur le fait que leur volonté de saisir vaille que vaille le Tribunal Arbitral du Sport (TAS) n’étant pas suspensif, libre à eux de poursuivre la FIFA. En clair, le ministre ne les empêche guère de traduire la FIFA devant le TAS. Mais il ne s’opposerait point à l’installation imminente du Comité de normalisation. Le patron des sports ivoiriens aurait même durci le ton en leur intimant l’ordre de libérer les locaux pour que le Comité de normalisation qui «arrive» n’ait aucune contrainte dans ses manœuvres. A en croire un autre interlocuteur, Danho est allé plus loin en disant à Me Raux et ses camarades que tout ce qui relève de la gestion de la FIF sera dès lors confié à ses services en attendant la prise de fonction officielle du Comité de normalisation. Autant dire que s’en est vraiment fini pour les membres de l’ex-Comité exécutif qui sont ainsi livrés à eux-mêmes.

TJB

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici