À travers une décision rendue ce vendredi 15 janvier 2021, le Tribunal Arbitral du Sport a annulé le processus électoral permettant à Seidou Mbombo Njoya d’être à la tête de la Fecafoot.

C’est quand même un coup dur pour Seidou Mbombo Njoya et Cie à quelques heures du coup d’envoi du CHAN 2020. Les dirigeants de la Fecafoot perdent ainsi le pouvoir.

En effet, le Tribunal Arbitral du Sport (TAS) annule la décision portant proclamation des résultats des élections aux postes de président et membre du comité exécutif de l’instance dirigeante du football camerounais. Par conséquent, Seidou Mbombo Njoya n’est plus président de la Fédération.

Serge Kpan

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici