Namama Faidiga Allangba, en pleine explication face aux hommes et femmes de médias de sports.

Pour permettre aux journalistes de sports d’en savoir davantage sur ses voies et moyens d’échanges avec l’écosystème sportif national et international, le Comité National Olympique de Côte d’Ivoire (CNO-CIV), via son département Communication, a initié un atelier d’information, le 1er décembre 2020, dans sa salle de conférence, aux Deux-Plateaux Vallons. Environ une quarantaine d’hommes et de femmes de médias (presse écrite, radio et télé) spécialistes de sports, y ont pris part sous la férule de Mme Namama Fatiga Nadège Allangba, vice-présidente du CNO-CIV et présidente de la Commission de Communication. Avant le début des travaux, Jean Marie Allah Kouamé, 3e vice-président du CNO-CIV, au nom du Général Lassana Palenfo, président de ladite institution, a félicité ses hôtes qui ont répondu massivement à leur invitation. «Prenez plaisir à suivre cette cession d’information et de formation au sujet du CNO-CIV», a-t-il souhaité au parterre de journalistes. Après la cérémonie d’ouverture marquée par les salamalecs, l’on est rentré dans le vif du sujet. «CNO-CIV : organisation et mission, programmes mondiaux», «Participation de la Côte d’Ivoire aux grandes compétitions : actions du CNO-CIV en faveur des Fédérations nationales», «Présentation des supports de communication du CNO-CIV», «Couverture médiatique des grands événements sportifs» et «Présentation du programme d’activités de la Commission communication du CNO-CIV» sont les différents thèmes qui ont meublé cet atelier d’information. Les sujets susmentionnés ont été animés, dans l’ordre, par Mme Fofana Nah Aminatah (Secrétaire Général du CNO-CIV), Jeannot Kouamé (président de la Commission technique du CNO-CIV et président de la Fédération ivoirienne d’Athlétisme), Ouattara Gaoussou et Koné Nathan (journalistes de sports à Le Patriote et à Abidjan.net, membres de la Commission communication), Alphonse Camara (journaliste de sports au quotidien L’Inter et membre de la Commission communication) et Namama Allangba (présidente de la Commission communication). Avec tact, ils ont disséqué leurs topics. Et les échanges qui en ont découlé ont tout simplement été édifiants. C’est donc à juste titre que Namama Allangba a promis continuer sur sa lancée. En tout cas, la quarantaine d’impétrants sont repartis édifiés sur l’aile communicationnelle du Comité National Olympique de Côte d’Ivoire.

K.D.E

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici