Jacques Bernard a l’expérience nécessaire pour mener la CAF à bon port


Depuis qu’il a obtenu le parrainage et partant le soutien de la Fédération ivoirienne de Football (FIF) le 7 novembre 2020, les lignes ne cessent de bouger dans le staff de Jacques Bernard Anouma, candidat à l’élection à la présidence de la Confédération Africaine de Football (CAF). En tout cas pour l’ancien président (2002-2011) de la FIF, tout se passe comme il le souhaite. A l’issue des échanges qu’il a eus avec des présidents de clubs, toutes catégories confondues, Anouma a levé un pan de voile sur le jour de dépôt de son dossier de candidatures et le nombre de Fédérations soutiens qui le soutiennent dans cette aventure qui s’annonce palpitante à plus d’un titre. «Une fois que le dossier sera déposé jeudi (12 novembre 2020, ndlr), je me ferai fort de vous communiquer des Fédérations qui m’ont apporté leur soutiens. Sachez qu’ils sont au nombre de cinq et vous saurez leur noms après», a dévoilé Anouma ce mardi 10 novembre 2020 à Cocody, à la fin de la rencontre avec les présidents de clubs qui ont pris fait cause pour le candidat Sory Diabaté.

«Que l’ensemble du mouvement sportif porte ma candidature»

Au début des brefs échanges avec les hommes de médias, Jacques Anouma n’a pas manqué de traduire sa reconnaissance à l’égard de Sidy Diallo qui lui accordé sa caution. Non sans expliquer la démarche qu’il adopte depuis qu’il a décidé d’aller à la conquête de la présidence de la CAF. «A la suite du communiqué du président de la Fif qui a donné son parrainage et son soutien à ma candidature, il était important que je vienne rencontrer les clubs pour demander leur onction pour cette candidature et surtout leur confier cette candidature. Il m’était difficile de rassembler tous les clubs et Groupements d’intérêt en un même lieu. C’est en cela que j’ai les ai rencontrés au sein de leur QG. Je puis vous assurer que la rencontre s’est déroulée en toute transparence et dans la fraternité. Je ressorts de là gonflé à bloc avec le soutien des clubs pour m’accompagner dans cette aventure. Donc après le président de la Fif et le Comité exécutifs, après les clubs réunis autour de monsieur Sory Diabaté, je vais continuer cette démarche auprès des autres candidats. Et une fois que j’aurai terminé de m’assurer de l’ensemble du mouvement sportif ivoirien, notamment le football pour porter ma candidature jusqu’au bout», s’est expliqué le candidat.

«Mon dossier est complet»

Face à la presse, le PCA de l’AFAD du Plateau s’est surtout voulu rassurant quant à l’effectivité et sa volonté de prendre la tête du ballon rond africain. En attendant que sa candidature soit entérinée courant janvier de l’an prochain. «Je suis aussi venu les rassurer que malgré les difficultés, nous avons pu réunir les deux parrainages dont on avait besoin pour clôturer le dossier. Je profite de votre micro pour dire que c’est chose faite. Je peux dire officiellement que je suis candidat en attendant le 12 janvier 2021 pour savoir si je suis éligible ou pas. C’est le cœur plein de joie que je suis venu annoncer aux clubs que mon dossier est complet et que nous pouvons maintenant regarder ensemble dans la même direction», assure Jacques Bernard Anouma. L’Assemblée générale élective de la CAF se tiendra le 12 mars 2021 à Rabat au Maroc. Le dernier délai du des candidatures est le 12 novembre 2020.

K.D.E

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici