«Nous sommes à un tournant important de notre histoire. Après la victoire de 2017, de grandes batailles, de grands défis nous attendent». Tel est l’appel lancé par Théodore Zadi Gnagna, le président de la plateforme des syndicats des fonctionnaires de Côte d’Ivoire, ce mardi 1er décembre 2020. Un appel à la mobilisation de tous les membres desdits syndicats, sur sa page Facebook officielle, demandant à ses militants de se tenir prêts.   «Soyez prêts, mobilisés, unis autour de cet idéal commun qui est le bien-être des travailleurs, les meilleures conditions de vie et de travail et la protection sociale », a lancé Gnagna Zadi à ses militants. Avant de rappeler que les  quêtes sociales et économiques des fonctionnaires ne sont pas négociables pour la Centrale Plateforme nationale.  Non sans énumérer les revendications des fonctionnaires. «Après maintes réunions, nous avons adopté les points qui feront l’objet de luttes pour l’année 2021. Au titre des fonctionnaires-La revalorisation de la valeur de l’indice référentiel de base bloqué à 233,45 Fcfa depuis 1960

-La revalorisation de l’indemnité contributive de logement et son attribution à tous les fonctionnaires

-La revalorisation des pensions de retraite

-L’octroi d’un 13e mois de salaire aux  fonctionnaires

-La suppression de la contribution nationale

Au titre du secteur privé

-La revalorisation du Smig et du Smag ainsi que des pensions de retraite

-La réforme du code du travail

Au titre de la protection sociale

-L’arrimage Cmu/Mugef-ci», a egrené le président de la plate-forme des syndicats des fonctionnaires.  «C’est ensemble dans l’union, la discipline et la solidarité que nous ferons aboutir ces revendications. La lutte continue! », a-t-il conclu certainement en perspectives aux revendications sociales que la plate-forme compte engager. 

Charles Dimalty 

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici