C’est un rapport de l’ONU qui donne la nouvelle. Les transferts d’argent de la diaspora africaine bassée en Occident vers l’Afrique sont en nette baisse. Cette année, la baisse se chiffre à 21 % selon toujours le même rapport de l’ONU. Pourtant d’après plusieurs études, les envois d’argent de la diaspora africaine vers l’Afrique ont doublé ces dernières années. Au point d’atteindre le pic en 2019, dépassant même de loin, l’aide au développement apportée au continent et qui se situe pourtant dans un cadre institutionnel. Toujours dans la même année 2019, ces transferts de la diaspora vers l’Afrique se sont chiffrés à 85 milliards de Dollars. Selon le rapport de l’ONU ces transferts vont encore chuter à cause de la Covid-19 qui sévit toujours en Occident. «Beaucoup travaillent dans les secteurs les plus touchés. Hôtellerie, restauration, services domestiques, maraîchage saisonnier », avec souvent « des contrats de travail temporaire », reprend RFI qui cite un rapport de l’OCDE (Organisation pour la coopération et le développement). «Selon la Commission économique pour l’Afrique des Nations unies, ces transferts devraient chuter de 21% pour s’établir à 67 milliards de dollars en 2020» , ajoute encore la radio. «Au Mali, les transferts diasporiques représentent 7% du PIB, au Sénégal, le taux monte à 10%. Dans quinze pays africains, ces transferts pèsent plus de 5% du Pib» , précise encore le confrère français.


AM K

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici