La jeune fille victime de viol, par son employeur

Elle se nomme, D. Anna, 24 ans vierge, employée de ménage, elle a été violée par son employeur, ce mardi 5 mai 2020, dans une résidence à Cocody Deux Plateaux, située derrière l’hypermarché Sococé. C’est l’information qui ressort du témoignage de la victime elle-même, depuis les services médicaux où elle a été évacuée en urgence. Interrogée par Audace24.com, la victime relate l’horreur qu’elle a vécue, à l’actif de son employeur violeur. «Je travaille pour lui, depuis trois (3) mois. Il s’appelle Tonton Madou. Il m’a prise de force et il m’a violée. Je suis vierge et j’ai été sérieusement blessée», relate la victime de viol. Conduite dans le centre hospitalier social et urbain dernière Sococé, la victime par une sage femme qui établit un diagnostic très alarmant. «C’est très grave. Elle saigne abonnement, son utérus est a été endommagé par la violence sexuelle dont elle a été victime. Ses organes sexuels intérieurs sont sérieusement touchés. Si elle n’est pas correctement traitée médicalement, elle sera stérile à vie», prévient la sage femme. Ajoutant que, relativement à la gravité des dégâts corporels subis, la jeune fille a été évacuée. D’abord à l’Hôpital militaire d’Abidjan (Hma), ensuite au Centre hospitalier universitaire d’Angré et enfin au Chu de Cocody, vu son état grave. Contactées, plusieurs organisations de droits de l’homme font savoir leur indignation et demandent à ce que justice soit rendue et que le criminel sexuel soit puni et subisse toute la rigueur de la loi.Une plainte a été déposée au commissariat du 12e arrondissement, pour crime sexuel. Nous y reviendrons.

Marcel Dezogno

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici