Divo, 12 avr (AIP) – Les gares routières des sociétés desservant le centre et l’ouest du pays restent désespérément vides, en cette période de Pâques, dans un contexte global lié au COVID-19, et où mesures restrictives et peur freinent les sorties et les voyages, a constaté l’AIP vendredi et samedi à Divo. Contrairement à la coutume qui s’est installée, depuis des années en Côte d’Ivoire, dans le milieu du transport routier, à l’occasion de la fête de Pâques, les populations originaires du grand centre du pays ne prennent pas d’assaut les gares routières du pays pour converger dans le ‘’V baoulé’’, afin d’aller y célébrer une autre version de la Pâques, dénommée ‘’Paquinou’’. Cette période est devenue une tradition de grandes retrouvailles…

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici