Huawei, Apple et Honor sont une nouvelle fois considérées comme les marques les plus fiables et durables. C’est en tout cas ce qu’affirme le groupe Fnac-Darty, via la 3e édition de son baromètre du service après-vente. Malgré tout, les smartphones restent l’une des catégories les moins bien loties, avec un faible score de durabilité de 63 sur une moyenne de 100 à 105.

Comme chaque année depuis maintenant trois ans, le groupe Fnac-Darty a publié ce mardi 8 septembre 2020 les résultats de son troisième baromètre du service après-vente. Après une première édition limitée à seulement 15 familles de produits, cette nouvelle itération a fait le pari de comparer et d’analyser les appareils de 63 familles différentes, entre les TV, les appareils photo, les ordinateurs portables, les grille-pains, les planchas et bien entendu les smartphones.

Le principe est très simple : chaque catégorie d’appareils se voit attribuer un score de durabilité globale, calculé en fonction de la durabilité moyenne des produits, de leur réparabilité, et de la disponibilité des pièces de rechange. Depuis la première édition en 2018, la moyenne du score de durabilité est fixée à 100.

En d’autres termes, chaque famille affichant un score sous la barre des 100 indique une faible durabilité des produits. À l’inverse, les scores supérieurs à 100 montrent une durabilité supérieure à la normale. Concernant les smartphones, le classement n’a pas bougé d’un iota : Huawei, Honor et Apple sont toujours considérées comme les marques les plus fiables selon le baromètre du SAV Fnac-Darty.

Apple tire son épingle du jeu

Si les scores de durabilité des trois constructeurs oscillent entre 80 à 88, leur réparabilité reste à désirer, en tout cas s’agissant de Huawei (55) et Honor (30 seulement). La faute aux prix élevés des réparations en cas de panne, et au manque de disponibilité des pièces de rechange. En effet, Huawei propose des pièces de rechange durant les deux années seulement qui suivent le lancement d’un smartphone, tandis qu’Honor ne propose tout simplement pas de pièce de rechange ! 

Sur ce point, Apple reste en tête, avec un taux de réparabilité de 80 et des pièces disponibles pendant 5 ans. Il est vrai que sur ce domaine, la firme de Cupertino a fait des efforts pour faciliter les démarches en cas de panne. Depuis le mois d’août 2019, il est possible de réparer son iPhone dans des boutiques non agrées par le constructeur. Un changement de politique radical, puisqu’Apple s’était toujours montré hostile à l’idée de fournir des pièces aux réparateurs indépendants.

Des mauvais comportements qui persistent

Comme le souligne le baromètre de Fnac-Darty, 37% des utilisateurs sondés n’hésitent pas à acheter un nouveau smartphone suite à une panne, tandis que 63 % d’entre eux remplacent leur appareil fonctionnel contre un smartphone neuf. En outre, seulement 3% des appareils en panne sont recyclés et remis sur le marché (97% des smartphones connaissent une seconde vie ou sont tout simplement conservés).

Le chiffre le plus marquant concerne le taux de réparation : seulement 29 % des pannes sont résolues via une intervention technique. En d’autres termes, 71% des défaillances sont réglées via un échange pur et simple avec un produit neuf.

Source : Labo Fnac

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici