Le Premier ministre chef du gouvernement, Gon Coulibaly abandonne les équipements médicaux de la « 5e économie de la planète » avec ses 5 Chu bien équipés de matériels derniers cris de Côte d’Ivoire pour un simple « contrôle médical » en France

C’est tard dans la nuit du samedi 02 mai au dimanche 03 mai que le secrétaire général de la présidence, monsieur Patrick Achi a publié un document informant les Ivoiriens de ce que le premier ministre chef du gouvernement Amadou Gon est évacué sur paris pour »contrôle médical ».

En effet, ce n’est pas la première fois que l’état de santé de notre premier ministre se dégrade. Déjà, en 2012, il avait été évacué sur Paris pour un problème cardiaque.

Ensuite, Le lundi 7 janvier 2019, des rumeurs sur son état de santé avait également circulé. Mais là encore il s’était empressé de déclarer :
« En ce qui concerne la santé, je dois vous dire qu’hier, on me donnait pour malade. Alors que je suis en bonne santé. N’en déplaise à certains » soutenait il.

Par ailleurs, Le 16 mars dernier, il s’était envolé pour le Maroc en vue d’un traitement, officiellement contre le Covid19. Ici également, il est sorti pour parler de rumeur.
Aujourd’hui 03 Mai, on nous apprend qu’il est évacué d’urgence sur paris pour un « contrôle médical ».

Mais ce que le peuple ivoirien ne comprend pas, c’est le fait qu’à chaque fois, le Premier ministre chef du gouvernement, et même tous les ministres, se rendent en France quand ils ont des soucis de santé. Or, ils ont construit 5 centres de santé universitaires (CHU), les ont équipés avec du matériel médical de pointe avec plus de 1.000 milliards d’investissement, un plateau technique jamais égalé dans l’Afrique noir. Cerise sur le gâteau, nous sommes la cinquième (5e) économie de la planète.

Alors question:

Pourquoi le PM Gon Coulibaly laisse-t-il tout ceci derrière lui pour aller en France pour simplement un « contrôle médical »?

Les Ivoiriens dans leur ensemble veulent connaître le bilan de santé de leur Premier ministre chef du gouvernement et candidat à la présidentielle d’octobre 2020.

Binate dosso

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici