Son Excellence Monsieur Alassane Ouattara, Président de la république de Côte d’Ivoire

Monsieur le vice-président,

Monsieur 1er Ministre,

Mesdames et messieurs les présidents d’institution,

Mesdames et messieurs les ministres,

Mesdames et messieurs les élus locaux,

Chers populations vivants en Côte d’Ivoire,

Chers camarades étudiants en science de santé (Médecine Abidjan et Bouaké, Pharmacie odonto stomatologie)

C’est un honneur immense, doublée d’une grande responsabilité pour nous,

 Tano Stephen Secrétaire Générale National du Syndicat des étudiants en science  

 de santé (SYNESS/NOHSS), seul Syndicat regroupant tous les étudiants en Sciences de Santé et défendant leurs droits et ce depuis 20 ans d’existence.                                                             

Il nous revient donc de vous faire part de l’actualité des étudiants en Sciences de Santé.

Nous voulons présenter au nom des Etudiants en Sciences de Santé, nos sincères condoléances aux familles des victimes du fait de la pandémie à COVID-19 et particulièrement aux familles des victimes en Côte d’Ivoire.

Nous voulons féliciter les autorités sanitaires de notre pays, particulièrement le chef de l’Etat, son Excellence Mr le Président Alassane Ouattara, ainsi que le Ministre de la Santé et de l’Hygiène Publique Dr Eugène Aka Aouélé pour tous les efforts consentis afin de préserver             la vie des populations ivoiriennes du COVID -19.

Nos félicitations et nos encouragements vont à l’endroit de l’ensemble du personnel médical    et paramédical qui ne cessent d’œuvrer jours et nuits pour le bien-être de nos populations.

Nous voulons également remercier particulièrement l’ensemble des Etudiants en Sciences de Santé qui déjà avant le 1er cas de COVID-19 en Côte d’Ivoire avaient commencé à déposer  les courriers dans tous les institutions de l’Etat pour alerté nos autorités et ce depuis le 25 février 2020, qui par la suite a débuter les sensibilisations sur les mesures barrières.

A l’annonce du 1er cas les Etudiants en Sciences de Santé ont fait monte de maturité, de discipline et de don de soi pour prêter main forte aux actions du Ministère de la Santé et de l’Hygiène Publique en intensifiant la sensibilisation, en faisant des dons de kits d’hygiène des mains aux personnes vulnérables et ce sur fond propres.

A ce jour, les étudiants en Sciences de Santé sont engagés à tous les niveaux de la lutte contre le COVID-19 à savoir :

 Dans les équipes de sensibilisations

 Dans les call-center

 Dans les équipes d’interventions rapide 

 Dans les CHU (Centres Hospitaliers et Universitaires), les HG (Hôpitaux généraux),   les ESPC (Etablissement Sanitaires de Premier Contact)

Et ce sur toute l’étendue du territoire national.

Cependant, force est de constater que les Etudiants en Sciences de Santé, malgré tout l’engagement face au COVID-19 sont oubliés par les autorités compétente dans la répartition des primes de risque et motivations liées au COVID-19.

L’Etudiant en Sciences de Santé n’ayant aucun revenu et aucune protection sociale demeure dans cette chaine, le maillon vulnérable sur le front contre le COVID-19.

Les Etudiants en Sciences de Santé, regroupés au sein du SYNESS/NOHSS 

Demandent au Président de la république de Côte d’Ivoire 

son Excellence Mr Alassane Ouattara ainsi qu’aux autorités sanitaires, d’avoir un regard dans la répartition des primes de risques envers les futures cadres de la santé qui spontanément ont décidés de prendre une part active dans la lutte contre le COVID-19 en Côte d’Ivoire.

Aux autorités compétentes, aux organismes internationaux, aux ONG, aux âmes généreuses, les Etudiants en Sciences de Santé vous demandent de leur venir en appui pour l’acquisition de matériels de protections et d’hygiène des mains, permettant de combler le déficit dans l’objectif d’intensifier la lutte contre le COVID-19 en Côte d’Ivoire.  

          Fait à Abidjan, le 04/05/2020

     

Tano Stephen Secrétaire Générale National du Syndicat des étudiants en science  de santé (SYNESS/NOHSS),

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici