Le Commandant Séka (au milieu) converti à l’islam

Sur des images fortement relayées sur les réseaux sociaux, l’on peut voir le Commandant Anselme Séka Yapo dit Séka Séka, en séance de prières, aux côtés d’autres personnes dans la petite mosquée de la Maison d’arrêt militaire d’Abidjan (Mama). Un détour sur les lieux, le jeudi 30 avril 2020, confirme cette conversion de l’officier Gendarme à l’islam. En notre qualité de visiteur, des confidences nous ont été faites sur l’officier. « Depuis le début du mois de janvier 2020, le commandant Séka s’est converti à l’islam. Au départ, il participait avec nous aux cellules de prières chrétiennes. À un certain moment, il ne participait plus aux cellules de prières, parce qu’il était malade. C’est après cette période difficile pour lui, où il était en traitement, nous l’avons vu prendre part aux prières à la mosquée de la Mama », nous confie sous anonymat un détenu. Pour rappel, le Commandant Séka Séka a été arrêté le 15 octobre 2011, et jugé et condamné à perpétuité, le 18 février 2016, suite au procès de l’assassinat du Général Robert Guéi, mort d’une balle dans la tête, le 19 septembre 2002, lors du de la rébellion ivoirienne.

Charles Dimalty

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici