Comment les faucons projettent de couler Hamed Bakayoko. Dans la guerre des clans et de positionnement qui fait rage au Rhdp après la présidentielle d’octobre 2020. Et le Premier ministre Hamed Bakayoko qui se positionne de plus en plus comme l’un des providentiels présidentiables après Ouattara, risque d’en payer les frais. L’homme pourrait perdre son poste de Premier ministre largement convoité parmi l’aile dure du parti au pouvoir. Dans la guerre de succession à Alassane Ouattara, chef de l’Etat, Hamed Bakayoko est vu par certains faucons du Rhdp comme ne jouant pas franc jeu, préférant préserver ses rapports avec Gbagbo.  «Par moment, certains au sein du Rhdp l’ont perçu comme ne jouant pas franc jeu. Et pour prouver sa fidélité au chef de l’ État, Hamed s’est trouvé obligé de hausser le ton face à l’opposition dans la campagne pour le troisième mandat. Mais tout le monde a vu le tôlée que cela a provoqué» , explique un cadre du Rhdp. Et comme cela ne suffisait pas, le confrère français Africa Intelligence vient en rajouter à ce qui se raconte dans des cercles privés du parti au pouvoir. Selon le journal, le Président de la République voudrait un technocrate à la Primature.  «Alassane Ouattara souhaiterait nommer un technocrate au poste de Premier ministre, occupé par Hamed Bakayoko depuis le décès d’Amadou Gon Coulibaly en juillet dernier» , écrit le journal. Ce qui voudrait dire que si la décision est actée au sommet, Hamed Bakayoko devra partir et se contenter peut-être, de son poste de ministre de la Défense. Pourtant, l’option d’un vice-premier qui s’occuperait des dossiers économiques mamelle de la Primature avait été envisagée dans l’entourage du chef de l’Etat. Qu’est-ce qui s’est passé au Rhdp pour que l’option d’un Premier ministre technocrate soit envisagée ?  «Ça peut être un ballon d’essai » , explique pour sa part, un politologue  «Dans les discussions sur le retour du président Gbagbo, Hamed Bakayoko  n’est pas fondamentalement opposé à ce retour. Au Rhdp, on dit qu’il est un bon petit de Gbagbo. C’est connu de tous. En plus, il a des amitiés dans tous  les partis politiques. C’est un garçon aimé. C’est pourquoi il a conduit le dialogue avec l’opposition  un peu plus à l’aise, mais est-ce que ça peut le servir au Rhdp ? C’est là la grande question » , fait-il savoir.

AMK

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici