La situation s’est dégradée à Bonoua. Des renforts venus d’Abidjan auraient ouvert le feu sur les manifestants. Il y aurait eu des victimes. » Ce matin, nous avons dit au commissaire de dire à ses hommes de nous laisser marcher. Il l’avait promis mais quelques heures après, des éléments en cagoules sont arrivés et ont ouvert le feu. Il y a eu deux morts. Mais moi, je n’ai vu qu’un corps », a rapporté un habitant de Bonoua joint au téléphone. Ce dernier ajoute que, en représailles, les manifestants ont mis le feu au commissariat. Un autre habitant également joint au téléphone confirme l’arrivée des renforts de policiers en cagoule et leur violente intervention. Il y a un mort et incendie du commissariat.
Les manifestants se sont mobilisés fortement ce matin dans les rues de Bonoua. Aux dernières nouvelles, le commissaire est réfugié chez le roi de Bonoua.

Georges Liépo

1 COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici