Chrétiens, Chrétiennes,
Chers Frères et Sœurs,
Chers amis du Christianisme,

En ce dimanche 14 juin 2020, les paroles de l’Ecclésiastique , Chapitre 28, en ses versets 25 à 27, ont motivé ma méditation :

« Qui jette une pierre en l’air se la jette sur la tête,
Qui frappe en traître en subit le contrecoup.
Qui creuse une fosse y tombera,
Qui tend un piège s’y fera prendre.
Qui fait le mal, le mal retombera sur lui,
Sans même qu’il sache d’où il vient. »

Ainsi, la justice divine suit chacune de nos pensées, de nos paroles, chacun de nos faits et gestes. Elle nous rend l’écho de nos actions. Cette loi immuable semble pourtant ne pas impressionner ceux qui font gratuitement souffrir les innocents, les pauvres, les veuves, les orphelins, les malades, les étrangers. Or, la loi est claire : « Qui fait le mal, le mal retombera sur lui, sans même qu’il sache d’où il vient ».

Du coup, soyons humbles et repentants, soyons pardonneurs et sincères, à l’instar de Notre Seigneur. Car c’est la balance de nos bonnes œuvres et de notre pureté de cœur, avec nos œuvres mauvaises et nos mauvaises intentions, qui fera finalement la différence au Jour du Jugement Dernier.

Bon dimanche de charité et de pénitence, chers Frères et Sœurs!

Votre, en communion dans Christ Sauveur,

Guillaume Kigbafori Soro.

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici