Dans une déclaration rendue publique ce mardi 26 mai 2020, dont copie a été remise à Audace24.com, un membre du Bureau politique de l’Union pour la Démocratie et la paix en Côte d’Ivoire (UDPCI) a tenu à apporter un démenti, au nom de son parti. Relativement à l’information selon laquelle Mabri Toikeusse, le président de l’UDPCI a apporté un soutien à la candidature de Gon Coulibaly, pour le compte de Rassemblement des Houphouëtistes pour la Démocratie et la paix (Rhdp). La formation politique au pouvoir. Lire le communiqué.

« Il nous a été donné de lire dans certaines presses notamment celles affiliées au RHDP que le Président Mabri Toikeusse et l’UDPCI soutiendraient la candidature désignée du RHDP. Le Président Mabri Toikeusse aurait enfin dit oui à la candidature désignée par le RHDP.
A l’issue de la réunion de direction qui s’est tenue hier, les résolutions prises rappellent en premier lieu que notre parti, qui continue d’exister (qu’en déplaise aux transfuges du PDCI et à certaines personnes), l’UDPCI reste fondatrice du RHDP. Cependant, pour la question de la candidature pour les échéances électorales de 2020, l’UDPCI et son président se réservent le droit d’écouter sa base et à cet effet, des délégations sillonneront les différents Secrétariats Régionaux pour écouter la base. A la suite de ces consultations, un Bureau Politique se tiendra pour finir par un congrès où les un et les autres sauront la position de l’UDPCI par la vois de son président et porte parole, le Docteur Mabri Toikeusse.
Pourquoi vouloir mettre les bœufs avant la charrue ?
Pourquoi vouloir forcer la main à l’UDPCI et à son président ?
A ce jour, nous, la base de l’UDPCI en générale et celle du Moronou en particulier, nous en tenons aux résolutions des congrès de 2013 et de 2018 soutenues par celle du Bureau politique de 2018.
Pour les impatients, récemment arrivés au sein du RHDP, ces sorciers pensant améliorer leurs positions par le débâclement de Mabri, ces vampires semblables au CORONAVIRUS qui veulent se réjouir du prétendu mal causé à Mabri, je souhaite bonne continuation et leur dire que l’UDPCI existe et fonctionne bien. L’UDPCI investira son candidat et ira au front pour la préservation de la démocratie en Côte d’Ivoire ».

Arnaud Serge KROBA
Secrétaire Régional du Moronou
Membre du Bureau Politique de L’UDPCI

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici