Les militantes de Femme coeur vaillant prêtes à relever le défi de l’enrôlement massif

Au cours de sa première Assemblée générale extraordinaire (Âge), tenue ce samedi 30 mai 2020, à Yopougon Sideci-Annexe, le mouvement Femme coeur vaillant pour Gbagno a battu le rappel de ses troupes. En vue de lancer le message pour s’enrôler massivement et prendre part aux échéances électorales à venir. Pour cet objectif, Victotine Tiebresson, la présidente du Femme coeur vaillant a eu pour invité spécial, Kahanou Jonas, membre du bureau fédéral du Front populaire ivoirien de Yopougon. Chargé des relations avec les organisations de masse et par ailleurs 1er secrétaire général adjoint de la Jeunesse Fpi de Yopougon. Autour de l’ordre du jour sanctionnant cette première assemblée générale extraordinaire, les différents intervenants ont procédé à une sensibilisation intense des membres du mouvement pour l’enrôlement. Pour ce faire, les participants se sont prêtés à une séance de piété. À travers une prière dite par Sia Marie Josée née Mankanye, présidente de la coordination Femme cœur de Yopougon. Suivie des mots de civilités et de bienvenue, formulés par Edwige Vaka, Secrétaire à l’organisation de Femme cœur vaillant pour Laurent Gbagbo.

Pour l’invité de l’assemblée, l’heure a plus que sonné pour que tous les démocrates soient prêts à aller aux élections. «Nous sommes à un tournant décisif où nous avons le vent en poupe. Donnons-nous tous les moyens de notre victoire. Cela passe par un enrôlement pour être sur la liste électorale », a fait savoir Jonas Kahanou à ses hôtes. Avant de décliner les enjeux des élections à venir. Objectif relayé par Victorine Tiébresson. «Nous avons un immense défi à relever. C’est celui de faire gagner tous nos candidats à toutes les échéances électorales. Pour cela, il nous faut nous inscrire sur la liste électorale car chaque voix compte», a ajouté la présidente de Femme cœur vaillant. Au cours de cette assemblée générale extraordinaire qui a vu la participation , entre autres, des représentantes du mouvement que sont. Assiba Rose de Jean-Folly, Rose Gnadou de Treichville, Pamela Gbizele de Yopougon Micao. Sans oublier la vice-présidente Ange Kpehe, Dohoura Berthe, Vaka Edwige, chargée à l’organisation , Blanche Ziza, représentante de Cocody et Droux Norbertine vice-présidente de la coordination de Yopougon.

Marcel Dezogno

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici