Le Professeur Bakayoko-Ly Ramata, dans le cadre de la précampagne pour les élections législatives, a appelé à un engagement des femmes en faveur des candidats du Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (RHDP) au soir du 6 mars 2021 dans les cinq circonscriptions électorales de la région du N’Zi.

Au cours d’une rencontre avec les femmes venues des départements de Bocanda, de Dimbokro et de Kouassikouassikro, le samedi 19 février 2021, à Dimbokro, la ministre Bakayoko-Ly a souligné l’importance de l’électorat féminin dans le verdict final débouchant sur l’obtention d’un siège à l’hémicycle. « Vos voix seront très décisives pour le scrutin du 6 mars 2021et vous ne devez pas vous tromper de bannière politique car le RHDP fait de la promotion et du bonheur des femmes une priorité » a-t-elle insisté, tout en relevant les stratégies des partis politiques pour gagner les faveurs des femmes.

La ministre a invité ses ‘’sœurs et filles’’ à un vote juste et massif en faveur du RHDP, parti politique qui, au quotidien, montre un intérêt marqué pour les politiques de développement et les programmes sociaux en faveur des populations et en particulier à l’endroit des femmes : « Votez bien et juste, votez RHDP partout car il y va de notre intérêt à tous ! » a martelé la ministre.
Elle a rappelé que de nombreuses femmes sont devenues autonomes grâce au Fonds d’appui aux femmes de Côte d’Ivoire (FAFCI) de la Première Dame Dominique Ouattara, et souligné que la pérennité de cette action hautement sociale passe par le soutien des femmes au Président de la République, Alassane Ouattara : « il faut que nous donnions, au Parlement, la majorité écrasante à notre grand Chef afin qu’il puisse être à l’aise pour poursuivre sa politique de développement de notre beau pays ! » a-t-elle dit.
Puis, elle a exhorté les femmes à parcourir hameaux, villages et quartiers pour servir de relais auprès des populations, et pour insister sur le climat de paix, de « bon ton », de cohésion sociale qui doit prévaloir dans la région du N’Zi durant ces élections législatives.

« La femme est symbole de paix, d’amour. Elle ne saurait donc s’engager dans la violence et elle doit être une militante de la paix », a-t-elle rappelé.

Pour clore la rencontre, Bakayoko-Ly Ramata a offert à chaque organisation féminine présente, des lots de pagnes de la Journée internationale des femmes qui sera célébrée le 8 mars.

Audace24.com avec Sercom

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici