Les discussions au sein de l’opposition pour le choix de ses candidats aux législatives se déroulent très serrées, selon plusieurs sources en provenance des états  majors du Front populaire ivoirien (FPI) et du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (Pdci).  «Les débats sont souvent houleux, mais dans une bonne ambiance. Au prix de discussions très âpres, les deux parties acceptent de faire des concessions» , révèle une source proche des états majors des deux partis. C’est dans ce cadre que le Pr Armand Ouégnin président de la plate forme Eds (Ensemble pour la démocratie et la souveraineté) qui agit pour le compte du Fpi a décidé de retirer sa candidature de la circonscription de Grand Bassam au profit de l’allié Pdci. C’est donc un candidat du vieux parti qui va défendre l’opposition dans la cité balnéaire, face au Rhdp.  «Le Pr Armand Ouégnin à accepté de se retirer après plusieurs discussions entre le Pdci et le Fpi. Il a été convenu d’une zone où il pourra se présenter» , confie un cadre du Fpi.. 

AMK

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici