Au terme de la procédure en instruction au Tribunal du Plateau, ce lundi 18 mai 2020, Maître Zahui Dako a fait savoir à Audace24.com que cinq (5) chefs d’accusation ont été retenus contre M’ponon Daipo Étienne Prospère. Le Secrétaire général de la plateforme politique Ensemble pour la Démocratie et la Souveraineté (EDS). Avant d’être placé sous mandat de dépôt à la Maison d’arrêt et de correction d’Abidjan (MACA). À ce sujet, le réquisitoire à charge indique les faits suivants :« atteinte à la défense nationale, trouble à l’ordre public, diffamation et outrage, diffusion des données informatiques frauduleusement soustraites et publication de fausses informations entraînant une atteinte aux personnes». Ce sont là les 5 faits à charge retenus contre Etienne M’ponon, explique Maître Dako. Avant de relever que ce sont les mêmes accusations retenues contre Serge Koffi, le cyber-activiste. Pour rappel, le SG de la plateforme politique EDS a été convoqué à la Brigade de recherches le 14 mai 2020. Avant d’être entendu et déferré devant le juge du 3e cabinet. Suite à l’arrestation du cyber-activiste Serge Koffi, arrêté le 7 mai 2020 et placé sous mandat de dépôt à Bassam, le 12 mai 2020, après avoir été déferré devant le Parquet. Les deux prévenus devront attendre les enquêtes du juge d’instruction qui va les entendre sur le fond. En théorie après 45 jours. Selon la procédure pénale.

Marcel Dezogno

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici