Soro Guillaume passe bientôt en procès pour détournement de deniers publics et blanchiment de fonds, à partir du mardi 28 avril 2020. Ce sont des informations de premières mains émanant de sources introduites auprès des milieux des Soroïstes. À en croire ces sources, le pouvoir ivoirien est loin de plier l’échine face aux injonctions de la Cour africaine des droits de l’homme et des peuples (CADHP). Cette Cour, au terme de son verdict rendu le mercredi 22 avril 2020, a sommé le pouvoir ivoirien de surseoir au mandat d’arrêt contre Soro Guillaume et de procéder à la libération de tous ses proches, dont 5 Députés. Mais réagissant à ce verdict, le pouvoir a sans détour fait savoir que  » la procédure interne qui frappe Guillaume Soro reste en cours actuellement ». Une réponse tranchée du gouvernement ivoirien, par la voix de son porte-parole, le ministre Sidi Tiémoko Touré, le jeudi 23 avril 2020. À la lumière de de cette réaction, le pouvoir ivoirien veut certainement passer à la phase active des procédures engagées contre Soro et ses amis. Face aux nombreuses charges que le régime actuel fait peser sur eux. À travers l’acte d’accusation émis par le Procureur de la République Richard Adou. «le lundi 23 décembre 2019, la Direction de surveillance du territoire (Dst) a informé le procureur de la République que M. Soro Kigbafori Guillaume, député à l’Assemblée nationale et ex-président de ladite institution, se trouvant à l’extérieur du pays depuis plusieurs mois, projetait d’attenter à l’autorité de l’Etat et à l’intégrité du territoire national », déclarait sur les antennes de la télévision publique nationale (Rti) le procureur de la République, Adou Richard, le 24 décembre 2019. A ces faits, le procureur Richard Adou a ajouté qu’il a été saisi de faits de « détournement », de « recel de deniers publics et blanchiment de capitaux portant sur la somme de 1,5 milliard de francs Cfa », par l’agent du Trésor. Impliquant Soro Guillaume, Cissé Mory, Koné Kamaraté Souleymane, N’guessan René.

Charles Dimalty

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici