L’économie américaine a créé 4,8 millions d’emplois en juin, rapporte depuis ce matin plusieurs médias internationaux. L’AFP précise que c’est un record sur un mois et ce, grâce à la réouverture des commerces, des bars et restaurants. Cela a permis une baisse du chômage plus importante que prévu, selon le département du Travail. Mais si le confinement précoce a été positif pour les emplois, il n’est pas rassurant au plan sanitaire. On assiste en effet à un rebond des cas de contamination. Selon la revue science-Avenir, depuis le 11 juin 2020, la courbe du nombre de nouveaux cas journaliers remonte en flèche : d’environ 21.000 nouveaux cas par jour au 13 juin, à quelque 41.000 nouveaux cas le 1er juillet. Et rien n’invite à l’optimisme selon le Dr Anthony Fauci, directeur de l’Institut national des maladies infectieuses : « Je ne serais pas surpris que nous atteignions 100.000 par jour si on ne renverse pas la tendance » s’est inquiété l’éminence scientifique de la cellule de crise présidentielle sur le coronavirus. « Il est évident que nous n’avons pas le contrôle total actuellement » a reconnu celui qui entretient une relation tendue avec le président Donald Trump. « Ce que l’on pensait être inimaginable s’avère la réalité à laquelle nous sommes confrontés désormais », a-t-il encore insisté.

Dan Opéli

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici