La pandémie du coronavirus n’a pas que fait des familles endeuillées et des pertes d’emplois. Elle a aussi obligé l’Italie à régulariser la situation de centaines d’africains et autres nationalités vivant dans la clandestinité dans le pays. L’opération de régularisation débute ce lundi 1er juin 2020, selon la presse locale. L’objectif de cette régularisation, qui est la plus massive depuis celle de 2002, est de faire face à la pénurie de main-d’œuvre due à la pandémie de coronavirus et lutter contre l’infiltration des mafia dans l’agriculture et mieux contrôler la situation sécuritaire. Selon les estimations du ministère de l’intérieur, environ 220 000 personnes en situation irrégulière pourront être régularisées. « Les immigrés devront prouver qu’ils ont déjà travaillé dans le secteur agricole ou celui de l’aide à domicile et ils obtiendront plus ou moins la sécurité , et un permis de séjour de six mois celui-ci sera renouvelable en fonction de la durée d’un contrat de travail », fait savoir le communiqué du gouvernement italien. Les citadins qui ont travaillé sans êtres déclarés obtiendront un contrat de travail en bonne et due forme. Les employeurs devront verser à l’Institut national de prévoyance sociale une somme forfaitaire de 500€ par salarié puis dans un second temps une autre somme forfaitaire pour les années de charge sociale non versées. Une somme qui n’est pas encore définie.

Stepone 2020

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici