Dans un entretien accordé lundi à France24 et RFI, le Président malgache a demandé à la France de rétrocéder à son pays les îles Éparses situées dans l’Océan indien. Andry Rajoelina parles de 5 îles éparpillées autour de Madagascar, des paysages paradisiaques ayant une biodiversité exceptionnelle car sans pollution humaine. Les îles ne sont pas habitées. Elles sont justes gardées par quelques militaires français. Mais la biodiversité ne semble pas être le seul mobile de la confiscation de ces îles. Leur sous-sol contient des gisements de pétrole et de gaz. Les Îles Éparses, c’est aussi 640.400km2 de territoires marins donc possibilité de pêche.

Quand en 1960, la France accorde l’indépendance à Madagascar, elle garde comme territoire d’outremer ces îles. Et malgré deux résolution de l’ONU(1979 et 1980) demandant à la France de rétrocéder les îles arbitrairement occupées, Paris refuse de s’exécuter. C’est dans cette posture que se situe Emmanuel Macron qui, de passage sur ces îles le 29 mai 2019 fit cette déclaration: »Ici, c’est la France », ce qui avait suscité le courroux de Tananarive qui parle de « décolonisation inachevée ».

Dan Opeli

1 COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici