La Ministre du Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (Rhdp) Raymonde Goudou appelle les jeunes de son parti à riposter désormais à toutes manifestations de violence.  » Je fais le constat que des gens très faibles, des gens qui ont peur de nous sont venus détruire le siège de la Commission électorale indépendante (CEI) de Kpébo. Notre sérénité ne veut pas dire qu’on a peur. C’est parcequ’on respecte les recommandations du président Alassane Ouattara », débute-t-elle dans une vidéo réalisée devant ledit siège.  » Mais je mets en garde Monsieur l’ex-député. S’il récidive, ce genre d’actions, nous allons riposter et moi en 1er. Vous les jeunes, nous vous avions interdit de répondre. Mais comme ils veulent la bagarre…Nous nous organisons pour répondre à toutes manifestations de violence. Ça suffit », poursuit-elle.  » Les élections, c’est entre gens civilisés. Ceux qui ont déposé leur candidature, qu’ils aillent aux élections. La violence ne sert à personne. Venir influencer les parents pour ne pas qu’ils sortent le 31 octobre. Eh bien, ils sortiront. Nos parents ont besoin que leurs enfants aillent à l’école, ils ont besoin d’électricité, d’eau… », conclut-elle. Kpébo, c’est dans le département de Toumodi, non loin de Yamoussoukro.
Comme on le constate, la température monte dans les propos et dans les actes autour d’une élection rejetée par l’opposition pour vice autour de la candidature d’Alassane Ouattara mais imposée par le parti au pouvoir seul en campagne.

Georges Liépo

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici