La ministre de la Femme, de la Famille et de l’Enfant, Bakayoko Ly Ramata


La ministre de la Femme, de la Famille et de l’Enfant, Bakayoko Ly Ramata, a sensibilisé les femmes à l’entrepreneuriat pour une meilleure contribution à la sécurité alimentaire, en initiant un atelier le jeudi 17 septembre 2020, à Abidjan-Cocody.
S’adressant aux participantes, la ministre a expliqué que cet atelier de formation a pour objectif de les informer, de renforcer leurs capacités dans le domaine de l’approvisionnement et de la commercialisation en vue d’assurer la sécurité alimentaire et nutritionnelle en Côte d’Ivoire. Il vise donc à contribuer à élimination de la faim et à promotion de l’agriculture durable.
« Le but affiché par cette rencontre est de mobiliser les femmes autour du projet d’amélioration de l’accessibilité alimentaire et de l’état nutritionnel. Ce projet s’inscrit lui-même dans la mise en œuvre de l’initiative faim zéro 2025 et du plan d’urgence sectoriel de sécurité alimentaire et nutrition pour faire face à la Covid-19 », a-t-elle déclaré.
Pour le Prof. Bakayoko-Ly, le Chef de l’État, SEM Alassane Ouattara attache grand prix à l’autonomisation de la femme et à sa pleine participation au développement socio-économique. Elle a souligné, dans son allocution, que dans le cadre de l’action gouvernementale, le Premier Ministre Hamed Bakayoko a instruit le MFFE à l’effet de tout mettre en œuvre pour faire de la femme une actrice principale du développement durable en Côte d’Ivoire. Puis de rappeler que la Première Dame, Mme Dominique OUATTARA, grâce au FAFCI, a permis à plusieurs femmes de sortir de la précarité, de mener des activités génératrices de revenus notamment dans le secteur agro-alimentaire.
Les femmes, qui sont venues nombreuses à cet atelier de formation, ont exprimé à l’endroit de la ministre leur reconnaissance pour la formation reçue qui renforcera certainement leurs capacités, tout en leur permettant une mutualisation de leurs expériences et compétences.
Cette formation qui s’inscrit dans le cadre du partenariat entre le ministère de la Femme, de la Famille et de l’Enfant et Noor Ivoire Scoop a fait dire au PDG, Brahima Ouattara de cette société coopérative qu’un projet qui donnera à 150 femmes les moyens de poursuivre leurs actions dans le domaine de la sécurité alimentaire et nutritionnelle est en élaboration. Noor Ivoire Scoop s’est engagé, par sa voix, à faire bénéficier les participantes de son expertise dans le domaine de l’approvisionnement et de la distribution.


Audace24.com avec Source Sercom

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici