Selon des sources exclusives proches du Procureur de la République, les célèbres artistes Yodé (Dally Djédjé) et Siro (Sylvain Decavailles Aba)  sont convoqués ce mercredi 2 décembre 2020, par la Brigade de recherches pour faits d’outrage à magistrat et d’incitation à la haine tribale. Les deux convoqués sont arrivés sur les lieux aux environs de 11 heures et ils étaient accompagnés de plusieurs avocats. Ce sont Me Allégera Mathias, Me Serge Aboa, Me Adou Amoikon, Me Serge Gougnon, Me Binta Bakayoko et Me Innocent Saki. Ces deux convoqués devraient entre entendus autour de 13 heures, pour les faits indiqués ci-dessus. À en croire des informations de première main obtenues de sources judiciaires, les deux artistes auraient porté atteinte à l’honorabilité du Procureur Richard Adou, à travers des propos jugés outrageants. À l’encontre du magistrat. Sans oublier, selon toujours nos sources, le fait d’indexer  une communauté ethnique, dans une chanson publique, comme étant victime d’une cause. C’est le cas des Baoulé cités par les artistes Zouglou. Ce qui constitue, selon nos sources, une incitation à la haine ethnique. Pour rappel, les célèbres artistes Yodé et Siro avaient déclaré, sur leur compte Facebook, le mardi 1er décembre 2020, avoir reçu, chacun, une convocation de la Gendarmerie Nationale section recherches pour enquête. Pour ce mercredi 2 décembre 2020, au Plateau. Une annonce faite avec la copie de la convocation jointe à la publication.

Yodé et Siro à leur arrivée à la Brigade de recherches

«Nous avons reçu ce soir une convocation du Commandement Supérieur de la Gendarmerie Nationale section de recherches pour motif : Enquête Judiciaire.

Nous irons demain 2 décembre répondre à ladite convocation », avaient fait savoir Yodé et Siro dont les critiquent sévères contre le Procureur Adou Richard leur ont valu ces convocations. Dans leur chanson, ils ont critiqué Adou Richard comme étant le «procureur d’un seul camp». Ce sont les passages suivants qui sont incriminés, selon nos sources :  «Président on dit quoi. Troisième mandat.. iiiih ! Président président ne respecte pas loi. Le Procureur même là, il n’est plus Procureur. Il est Procureur d’un seul camp. C’est quel pays ça là ! Allez dire au Procureur Adou Richard, allez lui dire que un mort, c’est un mort. On ne passe pas son temps à chercher les petits Baoulé dans les villages. Pendant que les gens sont ici avec des machettes et ils sont bien identifiés», avait chanté Siro. Une chanson jugée plus offensante, à en croire les mêmes sources 

M Pulaski

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici