COMMUNIQUÉ CONSORTIUM-CSA

Depuis trois mois, notre pays est confronté à la pandémie de Covid-19 qui a provoqué une crise sanitaire sans précédent.

En lieu et place d’une recherche de solutions concertées à cette crise, le gouvernement procède à des interpellations, des arrestations et à des incarcérations des cyber-activistes proches de l’opposition.

C’est dans ce contexte que le Consortium des Communicateurs pour la Souveraineté d’Afrique apprend, ce jeudi 07 Mai 2020, l’arrestation et l’incarcération du camarade Serge Koffi dit le Drone, un cyber-activiste et militant du FPI, parti de l’opposition.

Le consortium des Communicateurs pour la Souveraineté de l’Afrique, attaché à la liberté d’expression et aux libertés fondamentales, condamne avec fermeté l’arrestation du cyber-activiste Serge Koffi le drone, pour avoir fait pour mission la dénonciation des graves violations des Droits de l’homme, de la corruption, du tribalisme et de la mauvaise gouvernance en Côte d’Ivoire.

À cet égard, Consortium CSA demande la libération immédiate et sans conditions de ce citoyen arbitrairement arrêté. Il est otage d’un régime qui est de plus en plus en marge des règles élémentaires d’une démocratie.

Consortium des Communicateurs pour la Souveraineté d’Afrique apporte son soutien sans faille au Cyber-Activiste Serge Koffi le drone, et appelle ses membres et l’ensemble des cyber-activistes qui défendent la souveraineté des États africains et la démocratie en Côte d’Ivoire à la sérénité. Nous ne devons pas nous laisser intimider par ces arrestations arbitraires qui ont pour objectif de nous réduire au silence face au recul des acquis démocratiques en Côte d’Ivoire.

Par ailleurs, nous attirons l’attention de l’opinion nationale et internationale sur une politique de violations des libertés fondamentales, de la part du régime en place, visant à faire taire toute dénonciation légitime prenant en charge les préoccupations des ivoiriens.

Fait à Abidjan le 08 Mai 2020

Porte Parole
Pythagore Panel

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici