Journée de souvenir. Ce mercredi 12 août 2020 qui est le premier anniversaire du décès du célébrissime artiste DJ Arafat, de son vrai nom Ange Didier Houon. Il est décédé dans un accident de moto le 12 août 2019, à Cocody. Il a été inhumé le 31 août 2019, dans des circonstances très mouvementées. Liées à de graves incidents entre les fans du défunt et les forces de l’ordre. Un an après ce décès, ses nombreux admirateurs (que l’artiste a lui-même baptisés les «Chinois» du fait de leur nombre), vont commémorer cette disparition. Né le 26 janvier 1986 à Yopougon, Dj Arafat était un chanteur, compositeur, parolier, danseur-chorégraphe, producteur et arrangeur musical ivoirien. Il est considéré comme l’un des plus grands chanteurs d’Afrique subsaharienne. Il est également appelé le roi du coupé-décalé, du fait de son influence considérable sur la culture musicale ivoirienne.

Dans les débuts du mouvement de coupé-décalé, DJ Arafat, qui travaillait dans l’un des plus grands maquis d’Abidjan, appelé le Shangaï, est repéré par le jeune producteur Roland Le Binguiste qui l’emmène en studio. C’est ainsi le futur « Président de la Chine » sort une œuvre discographique qui le révèle au grand public grâce au morceau Hommage à Jonathan en 2003 dont une partie du clip a été réalisé au Parc des Sports de Treichville avec la présence de Douk Saga et Mulukuku DJ. Très jeune, Houon avait beaucoup d’amis libanais à Abidjan, qui le surnommaient sans cesse Yasser Arafat, l’ancien dirigeant du Fatah et de l’Organisation de libération de la Palestine. Car en effet, on lui attribuait le tempérament du dirigeant du Fatah. Il a décidé de faire de ce surnom son nom de scène.

En 2015, il remporte le titre d’artiste africain le plus influent à l’international par Forbes Afrique et TRACE Africa. L’artiste est parti laissant derrière lui un grand héritage.

Charles Dimalty

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici