dimanche, juin 13, 2021
No menu items!
spot_img
AccueilUn événement9 mai 1960 : Mise en vente de la pilule aux États-Unis

9 mai 1960 : Mise en vente de la pilule aux États-Unis

Différentes marques de pilules contraceptives mises sur le marchéLe 9 mai 1960, la pilule contraceptive, mise au point par un Américain, le docteur Pincus, est commercialisée aux États-Unis. Symbole de la libération sexuelle de la femme, elle opère un basculement du rapport de forces entre les hommes et les femmes et fait partie des innovations majeures du XXème siècle.  Charlotte Chaulin La pilule pour toutes

Aux États-Unis, une première barrière tombe à la fin des années 1940 : la publication des rapports Kinsley bouleverse les moeurs de l’Amérique puritaine. C’est le premier rapport scientifique sur les rapports sexuels. Dès lors, les recherches s’accélèrent, notamment celles visant à maîtriser la fécondité. Il faut évidemment surmonter certains obstacles : les natalistes ou l’Église. 

Gregory Goodwin Pincus (9 avril 1903, Woodbine, New-Jersey ; 22 août 1967, Boston)

Le docteur Gregory Goodwin Pincus (1903-1967), professeur diplômé de l’université d’Harvard, spécialiste des hormones, met au point un contraceptif oral en 1955. Mais cette innovation n’aurait pas vu le jour sans l’intervention de deux femmes : l’infirmière et militante féministe Margaret Sanger, qui lui donne l’idée (elle fondera le Planning familial), et Katharine McCormick, suffragette et mécène qui contribue au financement du projet de recherche en levant près de deux millions de dollars.

Associant progestérone et oestrogène de synthèse, cette pilule, nommée Enovid, permet d’inhiber l’ovulation. Testée à Porto Rico en 1956, elle connaît un franc succès même si son efficacité n’est pas encore totale. En effet, elle  ne bloque pas complètement l’ovulation et la dose d’hormones qu’elle contient est trop élevée. Après quelques ajustements, sa commercialisation est autorisée aux États-Unis dès 1957.

Mais elle n’est délivrée qu’à des fins curatives, pour remédier aux dérèglements menstruels, jusqu’à ce que l’autorité américaine des médicaments, la Food and Drug Administration, autorise sa mise sur le marché le 9 mai 1960. 

En France, c’est le 28 décembre 1967, avec la loi Neuwirth, que la pilule contraceptive est autorisée sur libre prescription. En 1974, elle est remboursée par la Sécurité sociale et devient ainsi une pratique médicale commune, répondant ainsi au souhait formulé par Simone Veil devant l’Assemblée nationale le 29 juin 1974 « ce qu’il faut, c’est faire entrer la contraception dans le droit commun, la dédramatiser, en faire un acte médical comme un autre. »

Charles Dimalty

RELATED ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisment -

Most Popular

Recent Comments